Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Séjour de printemps

Publié le par Bernard et rédigé par Luc

Nous avons choisi de nous rendre à l'isle sur la sorgue pour notre séjour de printemps.  Il a eu lieu du samedi 13 au mercredi 17 mai 2017. Nous étions 22 participants.Site très agréable et apprécié de tous, temps superbe, de nombreux chemins, des routes sympathiques et le mont Ventoux pas très loin, il faudrait être difficile pour ne pas apprécier.

 

Un petit compte rendu s'adressant aux participants a été rédigé par Luc avec son humour et sa causticité habituelle...

 

L’Isle sur la Sorgue : le jeu des 9 erreurs

Du 13 au 17 mai, 22 BCPistes se sont donnés rendez-vous au pied des monts Vaucluse pour un séjour route et VTT au centre de Bellembra (ou moche en cuisse si vous préférez, dixit Gégé).

Des évènements étranges se sont déroulés durant ce séjour.

Commençons par les routiers. Des gens bizarres, à vrai dire.

1ère erreur lors de leurs deux premières sorties de samedi et de dimanche où ils ont décidé de rouler sur des routes encombrées de voitures. (découverte de la région)

2ème erreur le troisième jour quand la famille Simpson profite de la présence du vent pour partir à l’assaut du mont chauve où l’un de leurs proches est enterré. Il est vrai que sans le vent, le géant de Provence perd de sa saveur. Par contre, on ne saura pas si le vent ou le soleil ou la fatigue ou le Ricard englouti au chalet Reynard est à l’origine des hallucinations de Bart qui affirme avoir reconnu l’homme invisible en la personne de Francis. (pas de la bécane)

Du côté des VTTistes ce n’est guère mieux, jugez plutôt.

3ème erreur et risque maximal en confiant le tracé des parcours à celui qui, d’ordinaire, rencontre les plus grandes difficultés à retrouver le chemin de sa propre demeure. (Michel)

4ème erreur : s’encombrer de nains bavards, proches de la date de péremption, incapables de suivre le groupe dans des descentes pour débutants, les obligeant à emprunter des chemins secondaires qui leur permettront d’exprimer tout leur talent…pour se perdre ! (je laisse deviner)

La 5ème erreur consiste à emmener une femme répondant au doux nom de « la tâche rapide » qui sape le moral de ses congénères mâles dans les descentes les plus techniques. (a cause de bris de sa chaine)

La 6ème erreur est également d’emmener son fils de 72 ans, un peu fragile du dérailleur et à qui il faut porter le vélo de 22 kg dans les passages les plus scabreux. (Dady)

7ème erreur : se rouler par terre pour nourrir les acariens locaux ou pour comparer la solidité de son cuissard face à celui de la BCP. 5Michel)

8ème erreur : prêter le vélo de sa femme pendant son absence à un casseur. (Bernard)

La 9ème erreur serait de ne pas retourner au même endroit en 2018.

Un grand merci à notre Président ou 1er ministre pour l’organisation de ce séjour dans un cadre idyllique et à Michel GPSimon pour ses parcours VTT dantesques gavés de « singles » dont un mémorable long de 6 km en descente. Qui dit mieux ?

Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...
Quelques photos...

Quelques photos...

Commenter cet article